Envie d’une nouvelle basse ?

U2 crée le buzz à Toronto

Début juillet, U2 s’est arrêté du côté de Toronto dans le cadre du Innocence & Experience Tour. Un passage qui a marqué les esprits d’abord parce que le quatuor, pour sa présente tournée, utilise un système son a priori révolutionnaire (les enceintes étant dispersées un peu partout dans la salle, le son se diffuse dans tous les sens). Ensuite parce que Bono et sa bande ont invité sur scène un groupe du coin spécialisé uniquement dans les reprises du groupe irlandais. Le groupe en question s’appelle Acrobat, hommage à peine déguisé puisque c’est également un titre que l’on peut retrouver sur « Achtung Baby » paru en 1991. Les deux formations ont fusionné l’espace d’un morceau, Rattle And Hum, avec un The Edge taquin qui a préféré regarder la fin de cette courte prestation bien installé au premier rang, pour le plus grand bonheur des spectateurs présents. Pour les fins connaisseurs du groupe, Acrobat ne débarque pas vraiment de nulle part. Parmi ses membres, on trouve un certain Mark Baker qui s’est autoproclamé super fan de U2. Celui-ci tient le premier rôle dans un documentaire connu sous le nom de « U2 Brothr », documentaire qui se veut être une chronique de sa vie. Baker est sans aucun doute l’un des plus grands adeptes au monde de la formation irlandaise.

0